Sélectionner un patrimoine de l'UNESCO
Staatliche Schlösser und Gärten Baden-Württemberg
 ©  

Le monastère de Maulbronn

En près de 400 ans, les moines du monastère de Maulbronn ont créé un ensemble monastique unique et influencé le paysage culturel environnant de façon décisive. Située entre Heidelberg et Stuttgart , l’ancienne abbaye cistercienne est non seulement le complexe monastique le mieux conservé au nord des Alpes mais également une œuvre représentative de l’architecture médiévale et un site classé depuis 1993 au patrimoine mondial de l’UNESCO.

L’état de conservation du monastère de Maulbronn et son unité tout à fait exceptionnelle sont particulièrement remarquables. Le site permet de retracer, dans leurs moindres détails, la vie et l’œuvre de l’Ordre Cistercien depuis le XIIe jusqu’au XVIe siècle. La cour abbatiale est aujourd’hui encore flanquée d’imposants bâtiments d’exploitation et résidentiels, de tours et d’une enceinte fortifiée longue d’environ un kilomètre. Le cloître, le réfectoire et le superbe porche de 1220 appelé le « paradis » sont en grande partie d’origine. La légende raconte que la construction débuta en 1147 après qu’un mulet ait provoqué le jaillissement d’une source à l’emplacement de l’actuelle fontaine. Bâtiment le plus ancien de l’ensemble, la basilique à trois nefs fut consacrée dès 1178. Dans le chœur des moines, les stalles du XVe siècle et leurs 92 sièges témoignent de la dimension atteinte par le couvent à cette époque. La ferme avec les terres agricoles attenantes et le système sophistiqué de gestion de l’eau, lui aussi conservé, illustrent les exigences auxquelles les moines durent satisfaire pour gérer un monastère de cette envergure. Dissout pendant la Réforme, le monastère fut remplacé par une école monastique protestante. Il abrite aujourd’hui une école conventuelle protestante dont les élèves les plus célèbres sont Johannes Kepler, Friedrich Hölderlin et Hermann Hesse. Un conseil : les trois plus beaux monastères médiévaux du nord de la Forêt Noire – Maulbronn, Hirsau et Alpirsbach – peuvent être explorés sur un itinéraire romantique appelé Route des abbayes.


Impressum | © 2012 UNESCO Welterbestätten Deutschland e.V. | gefördert aus den Mitteln des Landes Sachsen-Anhalt